Moman pwezi : « Lamitye » yon powèm Jessica Nazaire

Jessica Nazaire fèt nan vil Pòtoprens. Li se powetès epi jounalis nan divès medya an liy. Li pibliye nan lane 2019 premye liv li ki se yon rekèy pwezi ki gen pou tit « Pwa Grate » nan edisyon Lawouze. Le Temps Littéraire nan kad aktivite l pou fè koudèy sou zèv otè fanm nan literati ayisyen an ap prezante yon powèm nan rekèy sila a ki gen pou tit Lamitye. Lamitye s on koudèy sou sitiyasyon malsite kap donnen nan katye defavorize. S on pinga pou Leta ki ret debwa kwaze, yon lonje dwèt sou peyi a k ap trepase, k ap pèdi tout branch nan kò l moso pa moso.

Lire la suite

Le temps de la poésie : « L’abandonnée » de Virginie Sampeur

Virginie Sampeur, née le 28 mars 1839, est étudiée dans la littérature haïtienne comme l’une des toutes premières femmes poétesses. Plus célèbre pour avoir été la conjointe d’Oswald Durand, ses oeuvres poétiques sont méconnues et presqu’introuvables. « L’abandonnée » est l’un des rares poèmes de l’auteure qui ont survécu. Ce texte poétique, selon Dieulermeson Petit-Frère et Stéphane Martelly, est « connu traditionnellement comme l’expression véhémente de l’amour bafoué ».

Lire la suite

Nos corps nés grève suivi d’autres poèmes

Étudiante en Travail social à la Faculté des Sciences Humaines de l’UEH, rédactrice à LIH Média et poétesse, Régine BAPTISTE est née en 1996. Elle a publié des poèmes dans des journaux et autres espaces médiatiques (Plimay, SiBelle, Le National, etc). Elle a participé à la quinzaine de poésie féminine de Plimay qui fait paraître bientôt une anthologie contemporaine de poésie féminine.

Lire la suite

Moman Pwezi : Biswit Leta , yon powèm Georges Castera

Georges Castera (Fils) fèt 27 desanm 1936 nan Pòtoprens. Li se yon powèt, li ekri nan lang kreyòl, franse ak panyòl. Li te tanmen yon etid nan medsin nan peyi Espay anvan l deside fè karyè l nan ekriti. Georges Castera se yonn nan figi ki reprezante pwezi ayisyen an. Nan ribrik  »Moman Pwezi » Le temps Littéraire ap ede n dekouvri yon powèm :  »Biswit Leta », ki marande tout angajman ke n konnen lakay powèt la. Son powèm ki ekri nan yon langaj byen klè, otè a jwe sou kèk imaj pou l pouse n konprann pi byen reyalite n ap viv chak jou a. Georges Castera kite anpil zèv nan patrimwàn literè peyi an men kèk tit kap penmèt ou dekouvri plis zèv otè a : Klou gagit (1965), Konbèlann (1976), Biswit Leta (1978), Les Cinq lettres (1992), L’Encre est ma demeure (2006), Choses de mer sur blessures d’encre (2010).

Lire la suite

Le temps de la poésie : La légende de Villars Denis

Davertige, de son vrai nom Villars Denis est l’un de nos poètes contemporains qui ont embrassé le mouvement surréaliste. Son unique recueil de poèmes  »Idem » fut sorti de l’ombre grâce à la critique élogieuse d’Alain Bosquet dans un article paru au journal le Monde au titre énigmatique : Un séisme : Davertige (17 Août 1963). Le recueil allait faire l’objet, par la suite, de nombreuses publications, à Paris en 1964 (préfacé par Bosquet), ou à Montréal en 1983. Ce poète au talent vertigineux que Max Dominique compare à Rimbaud, est mort à Montréal en 2004.

Lire la suite

Le temps de la Poésie : Marabout de mon coeur, un poème-culte de la littérature haïtienne

Il y a de ces poèmes qui résonnent tel un hymne national sous la langue d’un écolier ou un chant populaire qui investit les rues, et qui rythment la cadence de quelques vagabonds d’une bande à pied. Il y a de ces textes dont toute littérature peut s’enorgueillir ouvertement de pouvoir les compter dans son panthéon littéraire. Marabout de mon coeur d’Émile Roumer fait partie de ces poèmes-cultes qui ne cessent de bercer nos quotidiens.

Lire la suite

Le Temps de la Poésie : Je vais vous dire… de Carl Brouard

Source : site de Mémoires d’Encrier

Il n’est pas donné à tous de connaître une vie aussi passionnante que celle de Carl Brouard. Né fils de bourgeois , il prendra par la suite, ses distances vis-à-vis de la haute bourgeoisie haïtienne afin de se consacrer à la littérature notamment la poésie. Brouard connaîtra une vie bohémienne au bas de la ville au milieu du peuple où il se contente de lire, d’écrire et de boire. Laferrière en fait, à ce propos de vives révélations de leur première rencontre :  »je l’ai vu pour la première fois du côté de la place Saint-Alexandre, en allant à la messe avec ma mère. Recroquevillé sur des morceaux de carton, les fesses à l’air. Quand nous sommes arrivés à sa hauteur, ma mère, sans lui jeter un seul regard, me siffla : « C’est un poète ». » (La Presse , 2003)

Lire la suite

Le Temps de la Poésie : Nedje

Wiliam Shakespeare disait que  »la poésie est une musique que tout homme porte en soi ». Le Temps Littéraire à travers sa nouvelle rubrique  »Le Temps de la poésie », tente de raviver cette flamme en vous présentant périodiquement un extrait poétique.

Pour ce premier numéro, nous avons jugé bon de vous plonger dans l’univers poétique du poète haïtien, né à Jacmel en 1912, Roussan Camille, en vous présentant son célèbre poème  »Nedje » écrit en 1940 à Casablanca et paru dans le recueil  »Assaut à la nuit » (Mémoire d’encrier, 2003)

Laissez-vous vous emporter par cette vague poétique où le drame touche l’érotisme.

Lire la suite